NOUVELLES

L'ex-président français Nicolas Sarkozy mis en examen

21/03/2013 07:36 EDT | Actualisé 21/05/2013 05:12 EDT

Après plusieurs heures de confrontation avec des membres du personnel de Liliane Bettencourt, l'héritière de l'empire L'Oréal, l'ex-président français Nicolas Sarkozy a été mis en examen, c'est-à-dire accusé, d'« abus de faiblesse » aux dépens de la milliardaire.

M. Sarkozy risque d'avoir à comparaître devant un tribunal correctionnel.

Les juges cherchent à déterminer si M. Sarkozy a commis un abus de faiblesse aux dépens de Mme Bettencourt en lui demandant des fonds pour le financement de sa campagne présidentielle de 2007.

M. Sarkozy a affirmé s'être rendu au domicile des Bettencourt une seule fois durant sa campagne électorale pour y rencontrer André Bettencourt, l'époux de la riche héritière, décédé en novembre de la même année.

Or, plusieurs membres de l'entourage de la milliardaire ont affirmé avoir vu M. Sarkozy à plusieurs reprises pendant cette période et ont affirmé qu'il avait rencontré Mme Bettencourt à ces occasions.

L'affaire a explosé quand Nicolas Sarkzoy était encore président en 2010.

En juillet 2010, l'ex-comptable des Bettencourt avait déclaré à la police que l'ex-homme de confiance de la riche famille, Patrice de Maistre, lui avait réclamé 150 000 euros en liquide début 2007.

Le comptable a affirmé que Patrice de Maistre lui a assuré qu'il allait remettre l'argent à Éric Woerth, qui était trésorier de la campagne de Nicolas Sarkozy.

Longue enquête

L'enquête a permis de découvrir des retraits en espèces de plusieurs millions d'euros sur les comptes suisses de Mme Bettencourt, entre 2007 et 2009.

De ces retraits, deux de 400 000 euros pourraient avoir servi à financer la campagne de l'ancien président en 2007.

L'ex-gestionnaire de fortune Patrice de Maistre était membre du premier cercle, club des donateurs fortunés de l'UMP.

Nicolas Sarkozy estime que la validation de ses comptes de campagne par le Conseil constitutionnel prouve qu'ils étaient exempts de reproches.

À la tête d'une fortune de 30 milliards de dollars, selon le classement du magazine Forbes, Liliane Bettencourt, âgée de 90 ans, est en état de démence depuis 2006 au moins, selon un rapport d'expert versé au dossier. Elle a été placée sous tutelle de sa famille en 2011.

PLUS:rc