NOUVELLES

Les exportations pétrolières de l'Irak ont rebondi en février

21/03/2013 09:48 EDT | Actualisé 21/05/2013 05:12 EDT

Les exportations pétrolières irakiennes, de loin la première ressource du pays, ont rebondi en février, après deux mois en creux, selon des chiffres publiés jeudi par le ministère du Pétrole.

En février, l'Irak a exporté 71 millions de barils de brut, soit 2,54 millions de barils par jour (mbj), contre 2,36 mbj en janvier, selon des données mises en ligne sur le site internet du ministère, mercredi.

Ces exportations ont permis à Bagdad d'encaisser 7,644 milliards de dollars.

Les exportations de brut constituent une très large part des revenus du gouvernement, et l'Irak cherche à augmenter nettement la production et la vente dans les années à venir, pour financer la reconstruction du pays et de son économie dévastés par la guerre et les sanctions imposées après la première guerre du Golfe.

La semaine dernière, le ministre du Pétrole a annoncé que l'Irak investirait 173 milliards de dollars dans ses infrastructures dans les cinq prochaines années.

L'Irak a des réserves prouvées de 143,1 milliards de barils de pétrole, et 3.200 milliards de mètres cubes de gaz naturel, parmi les plus importantes du monde.

bur-gde/feb

PLUS:afp