NOUVELLES

Le petit fournisseur de services sans fil Wind Mobile a été mis en vente

21/03/2013 06:12 EDT | Actualisé 21/05/2013 05:12 EDT

MONTRÉAL - Le petit fournisseur Wind Mobile, faisant partie de la vague des nouvelles entreprises ayant accru la concurrence au sein du secteur de la téléphonie sans fil, a été mis en vente par son propriétaire hollandais, VimpelCom.

Le fondateur de Wind Mobile, Anthony Lacavera, et Naguib Sawiris, joueur du secteur égyptien des télécommunications et premier bailleur de fonds de Wind au Canada, ont soumis une offre afin de racheter l'entreprise de Toronto, a affirmé à La Presse Canadienne une source proche du processus de vente.

Filiale de VimpelCom, Orascom détenait une participation de 65,1 pour cent dans Wind Mobile avant d'en avoir pris le plein contrôle, en janvier, en vertu des nouvelles règles fédérales sur les investissements étrangers.

Wind Mobile a récemment indiqué compter sur 600 000 abonnés à son réseau à Toronto et dans le sud de l'Ontario, à Ottawa, Calgary, Edmonton et Vancouver.

Rogers (TSX:RCI.B), Bell (TSX:BCE) et Telus (TSX:T), les trois plus importantes entreprises de l'industrie, totalisent plus de 24 millions d'abonnés à leurs services de téléphonie sans fil.

PLUS:pc