INTERNATIONAL

Incertitude financière de Chypre: les marchés nord-américains affaiblis

21/03/2013 05:00 EDT | Actualisé 21/05/2013 05:12 EDT
AFP

TORONTO - Les marchés nord-américains se sont affaiblis jeudi en raison de l'inquiétude croissante à l'approche de la date limite pour trouver une solution aux problèmes de Chypre, ce qui a porté ombrage aux données économiques dévoilées des deux côtés de la frontière.

L'indice composé S&P/TSX du parquet torontois a cédé 78,68 points pour clôturer à 12 747,87 points, tandis que la Bourse de croissance TSXV a glissé de 2,99 points à 1102,98 points.

Le dollar canadien a pour sa part pris 0,11 cent US à 97,63 cents US.

Après l'échec d'un plan qui aurait taxé les dépôts bancaires des particuliers chypriotes et permis de lever quelque 5,8 milliards d'euros, Chypre est retourné à la table à dessin pour élaborer un «plan B». La petite île méditerranéenne a quatre jours pour conclure une entente qui lui permettrait de récolter assez d'argent pour éviter la faillite.

La Banque centrale européenne a averti jeudi qu'elle couperait les vivres aux banques du pays au début de la semaine si aucune solution n'était trouvée.

Sur Wall Street, l'impact de la crise de Chypre s'est ajouté au recul surprise des ventes d'Oracle à son troisième trimestre, ce qui a pesé sur les titres technologiques.

La moyenne Dow Jones des valeurs industrielles, qui a échappé 90,24 points à 14 421,49 points, tandis que l'indice composé du Nasdaq a perdu 31,59 points à 3222,60 points et que l'indice élargi S&P 500 a retraité de 12,91 points à 1545,80 points.

Du côté des ressources naturelles, le cours du cuivre a poursuivi son repli en raison de l'incertitude entourant la demande européenne. Il a cédé jeudi 0,12 cent US pour clôturer à 3,435 $ US la livre. Sur le TSX, le secteur des métaux de base a échappé un pour cent.

Le cours du pétrole brut a chuté de 1,05 $ US à 92,45 $ US le baril à la Bourse des matières premières de New York, ce qui a contribué au recul de 0,7 pour cent du secteur de l'énergie de la Bourse de Toronto.

Les titres aurifères ont pour leur part avancé, le prix du lingot d'or s'étant apprécié de 6,30 $ US à 1613,80 $ US l'once.

Les craintes au sujet de l'avenir de Chypre ont semblé nuire au secteur torontois de la finance, qui a retraité de 0,8 pour cent.

En ce qui a trait aux données économiques, Statistique Canada a indiqué jeudi que les ventes au détail avaient progressé d'un pour cent en janvier grâce aux meilleures ventes des concessionnaires de véhicules et de pièces automobiles.

Le département du Travail des États-Unis a pour sa part indiqué que le nombre d'Américains ayant demandé des prestations d'assurance-emploi était pratiquement resté inchangé la semaine dernière, tandis que la moyenne pour les quatre dernières semaines avait reculé à un nouveau creux pour les cinq dernières années.

Les ventes de maisons ont aussi grimpé en février à un sommet de trois ans, d'après l'association américaine des courtiers immobiliers, un autre signe du raffermissement du marché de l'habitation au sud de la frontière.

INOLTRE SU HUFFPOST

La contestation populaire à Chypre