NOUVELLES

En Egypte, la confrérie des Frères musulmans obtient le statut d'ONG

21/03/2013 12:51 EDT | Actualisé 21/05/2013 05:12 EDT

Les autorités égyptiennes ont donné à la confrérie des Frères musulmans le statut d'organisation non gouvernementale (ONG), a rapporté jeudi l'agence Mena, au lendemain d'observations d'un comité consultatif judiciaire sur l'absence de statut légal de la confrérie.

L'organisation a reçu mardi le statut d'ONG, a indiqué la ministre des Affaires sociales, Nagwa Khalil, ajoutant que ses services suivaient "toutes les activités des groupes enregistrés", selon la Mena.

La justice égyptienne examine actuellement un recours réclamant la dissolution de la confrérie, d'où le président Mohamed Morsi et près de la moitié des parlementaires sont issus. Mercredi, un comité consultatif judiciaire avait estimé que le mouvement n'avait aucun statut légal.

Officiellement interdite mais tolérée par le pouvoir durant des décennies, la confrérie a toujours gardé le secret concernant ses finances, affirmant à plusieurs reprises avoir gagné des procès établissant sa légalité du temps du président déchu Hosni Moubarak.

En tant qu'organisation de la société civile enregistrée auprès du gouvernement, la confrérie est désormais obligée de révéler ses sources de financement.

Les Frères musulmans sont de plus en plus critiqué par l'opposition et les médias, qui accusent l'organisation de trop utiliser son influence sur M. Morsi.

se/tg/fc

PLUS:afp