NOUVELLES

Conflit kurde: Washington salue l'appel du chef du PKK au cessez-le-feu

21/03/2013 02:50 EDT | Actualisé 21/05/2013 05:12 EDT

La diplomatie américaine a bien accueilli jeudi l'appel lancé par le chef rebelle emprisonné du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), Abdullah Öcalan, à déposer les armes pour mettre un terme au conflit en Turquie.

"Les Etats-Unis saluent l'annonce par le PKK d'une cessation de la violence, considérée comme une étape positive vers la fin de plus de trois décennies de conflit tragique en Turquie", a écrit dans un communiqué la porte-parole du département d'Etat, Victoria Nuland.

Mais la diplomate américaine n'a pas fait directement référence à M. Öcalan, préférant parler simplement de son parti, le PKK interdit.

Le chef rebelle kurde emprisonné a ravivé jeudi l'espoir d'une issue au conflit kurde, qui déchire la Turquie depuis 29 ans, en demandant aux combattants du PKK de déposer les armes et de se retirer du pays, un geste salué avec prudence par Ankara.

"Nous applaudissons les efforts courageux du gouvernement turc et de toutes la parties impliquées pour un règlement pacifique qui puisse faire avancer la démocratie en Turquie et améliorer la vie de tous les Turcs", a plaidé Mme Nuland.

nr/bdx

PLUS:afp