NOUVELLES

Le rock n'est pas «criminel», assure le ministère de l'Éducation au Kosovo

20/03/2013 02:17 EDT | Actualisé 20/05/2013 05:12 EDT

Les autorités du Kosovo appellent les enseignants et les élèves à ignorer un paragraphe dans un manuel scolaire qui assimile la musique rock à la criminalité.

Le manuel sur la citoyenneté — distribué depuis au moins huit ans — indique qu'il a été démontré que la «musique rock, la pornographie et la violence à la télévision sont totalement criminelles».

Le ministère de l'Éducation a donné comme directive aux enseignants, mercredi, d'ignorer cette portion, en ajoutant que le paragraphe serait retiré des prochaines éditions.

Le manuel est distribué depuis plusieurs années, mais le paragraphe controversé n'a suscité un tollé qu'après sa mis au jour la semaine dernière à la télévision publique du Kosovo.

L'auteur Bajram Shatri a fait valoir que cet épisode ne résultait en fait que d'une «erreur technique». Il a soutenu à l'Associated Press qu'il aurait dû être écrit «commercial» plutôt que «criminel».

Il s'est excusé auprès des rockeurs du pays, mais a tenu à dire que la musique n'est pas toujours bonne pour le corps et l'esprit.

PLUS:pc