NOUVELLES

Des réparations majeures de 170 millions $ seraient nécessaires à Guantanamo

20/03/2013 04:47 EDT | Actualisé 20/05/2013 05:12 EDT

WASHINGTON - Les bâtiments de la prison de Guantanamo sont en piètre état, et un montant pouvant atteindre 170 millions $ devrait être investi afin de retaper le centre de détention que le président Barack Obama avait voulu condamner à son arrivée au pouvoir.

Le chef du Commandement Sud des États-Unis, le général John Kelly, a affirmé mercredi au Comité des services armés de la Chambre des représentants que les réparations aux bâtiments, incluant la caserne et la salle à manger pour le personnel américain, étaient absolument nécessaires.

Il a fait valoir que les conditions de vie étaient loin d'être idéales et que le gouvernement devait prendre soin de ses troupes.

Le général Kelly a signalé que les conditions de vie des détenus étaient correctes — le mouvement de grève de la faim qui s'est récemment étendu à 25 prisonniers est davantage relié à la frustration des détenus de constater que le pénitencier ne ferme pas ses portes, a-t-il suggéré.

Peu de temps après avoir été élu à la présidence des États-Unis, le président Obama s'était engagé à mettre la clé sous la porte de la prison. Les membres du Congrès s'y sont opposés, adoptant une loi empêchant le gouvernement de transférer les prisonniers de Guantanamo en sol américain et exigeant d'obtenir des garanties de sécurité avant de les envoyer ailleurs dans le monde.

Le général Kelly a affirmé devant le comité que les bâtiments de Guantanamo n'avaient pas été conçus pour un usage à long terme. La prison a ouvert sur la base militaire en janvier 2002.

PLUS:pc