Huffpost Canada Quebec qc

Gildor Roy dans «Les Béliers»: jeunes footballeurs à l'œuvre dans une nouvelle websérie sur TOU.TV

Publication: Mis à jour:
LES BELIERS
Web-série «Les Béliers»: jeunes footballeurs à l'œuvre dans une nouvelle web-série sur TOU.TV. | Courtoisie

L’univers du football collégial est dépeint de façon hyperréaliste dans la nouvelle websérie Les Béliers, que propose dès aujourd’hui le portail TOU.TV. Exploits sur le terrain, difficultés scolaires, relations amoureuses et familiales, quête d’identité, victoires et défaites s’entrechoquent dans cette fiction dont le thème, presque jamais exploité au Québec, devrait attirer un large public. Les jeunes hommes au début de la vingtaine, une tranche de la population rarement ciblée par les créateurs d’ici, y trouveront sans doute particulièrement leur compte.

Il régnait d’ailleurs une ambiance de sport amateur dans le local du Vieux-Montréal où avait lieu le lancement du projet, mercredi soir. Dans une atmosphère bruyante, les convives se sont régalés de hot-dogs, de hamburgers et de pizzas froides, et ont eu droit à des prestations de cheerleading avant et après la présentation des trois premiers épisodes. Et la foule ne s’est pas fait prier pour crier haut et fort son appréciation de ceux-ci.

Ces Béliers, ce sont les membres d’un clan de football collégial 3A, de jeunes adultes issus de différentes communautés culturelles. On suivra plus étroitement les péripéties de trois d’entre eux, Joe (Sacha Charles), Chuck (Karl Farah) et Hakim (Karl Walcott). Guidés par un leitmotiv, «Unis on joue, unis on gagne», les gars apprendront à se souder les uns aux autres au gré des obstacles qui se dresseront sur leur chemin.

On fait la connaissance des athlètes alors que s’ouvre la période d’entraînement des Béliers. Les troupes sont motivées et prêtes pour le combat lorsqu’une mauvaise nouvelle leur tombe dessus comme une tonne de briques: leur entraîneur, Philippe Laforest (Gildor Roy), leur annonce que cinq des leurs ont été arrêtés après avoir tenté des achats avec des cartes de crédit volées et ont conséquemment été suspendus pour toute la saison. Joe tombe des nues lorsqu’il comprend que son meilleur ami, Chris (Moe Jeudy-Lamour) fait partie du lot. Il tente alors de convaincre son vieux camarade de poursuivre son entraînement et de ne pas abandonner ses études afin de joindre les rangs de l’équipe à nouveau l’année suivante, mais le fautif se montre récalcitrant. L’affaire fait boule de neige et se retrouve dans les médias, où les propos de quelques-uns sont complètement déformés. Or, malgré la secousse sismique, les joueurs fraîchement débarqués subissent leur initiation et tous se préparent fébrilement en vue du match d’ouverture.

Une fois leurs uniformes enlevés, nos héros doivent composer avec les aléas du quotidien… et avec les femmes de leur vie. Hakim, notamment, a maille à partir avec une mère possessive, Hélène (Geneviève Rochette), une quadragénaire au tempérament pessimiste. Sa copine, Annabelle (Catherine Brunet), craint pour sa part que l’éloignement dû aux activités de son compagnon ne brise leur relation. On apprendra aussi peu à peu à découvrir le coach Laforest, un ex-Bélier qui prend à cœur l’épanouissement de ses protégés, à la compétition comme dans la vie.

Close
Les Béliers
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Multiethnique

Le scénario des Béliers a été imaginé par Kadidja Haïdara, deuxième lauréate de la Bourse d’écriture TOU.TV. Diplômée de l’Institut national de l’image et du son (INIS) en 2010, la jeune femme dit n’avoir eu aucun mal à cerner les préoccupations des garçons de son âge et à les transposer dans un vestiaire sportif.

«Je suis entourée de joueurs de football», lance-t-elle. «Tous mes amis et mon frère, qui fait partie du Rouge et Or de l’Université Laval, s’y adonnent. C’est un univers dans lequel j’évolue depuis longtemps. J’ai toujours été la fille qui était dans son coin et qui les regardait aller.»

Celle qui espère voir sa websérie reconduite pour une deuxième année a affirmé être très fière du caractère cosmopolite de sa création.
«La thématique de la quête d’identité se prêtait bien à la multiethnicité», remarque-t-elle. «Des enfants d’immigrants, nés du métissage, au Québec, ça allait bien avec ma trame de fond.»

Cet aspect a aussi plu à Gildor Roy, qui s’est lui-même exercé au football dans sa jeunesse et qui a transmis son engouement à ses deux fils devenus grands.
«La diversité ethnique du casting m’a enchanté», s’est enthousiasmé le comédien. «La réalité, maintenant, c’est ça. On retrouve le langage, la musique d’aujourd’hui. Je pense que c’est un milieu qui n’a jamais été représenté ici. Les jeunes hommes vont s’y retrouver, et les filles vont aimer ça, parce que les gars sont beaux! (rires)»

Les intrigues des Béliers se diviseront en 10 épisodes de 10 à 15 minutes. On peut visionner les trois premiers en cliquant au www.tou.tv.

Sur le web

Nouveauté - Tou.tv lance la websérie Les Béliers | Nouvelles | Télé ...

Tou.tv lance la websérie Les Béliers - Le Journal de Montréal

Lancement de la nouvelle websérie de Tou.tv: Les Béliers | Facebook

La websérie « Les Béliers » en ligne sur TOU.TV - Le Lien ...

TOU.TV met en ligne les dix épisodes de la nouvelle websérie Les ...

Tou.tv lance la websérie Les Béliers - AllOverNews.net

Les Béliers - YouTube

Les Béliers: nouvelle websérie sur le foot! - Versusfootball.com - Le ...

Catherine Brunet lors du lancement de la websérie «Les Béliers»