NOUVELLES

Mondiaux-2005 - Dopage: six nouveaux cas décelés

08/03/2013 05:45 EST | Actualisé 08/05/2013 05:12 EDT

Six nouveaux cas de dopage ont été décelés après nouvelle analyse des échantillons des Mondiaux-2005 d'athlétisme à Helsinki, a annoncé vendredi la Fédération internationale (IAAF).

"Les six cas positifs concernent les athlètes suivants: Andrei Mikhnevich (BLR), Ivan Tikhon (BLR), Vadim Devyatovskiy (BLR), Tatyana Kotova (RUS), Nazdeya Ostapchuk (BLR) et Olga Kuzenkova (RUS). Ils ont donné lieu à l'ouverture de procédures disciplinaires", indique la IAAF dans un communiqué.

La Russe Olga Kuzenkova (RUS), championne olympique 2004 et championne du monde à Helsinki du lancer de marteau, a pris sa retraite en 2007. Sa prochaine destitution devrait offrir à Manuela Montebrun la médaille de bronze, puisque la Française avait échoué au pied du podium mondial en 2005.

Le nom de la Russe Tatyana Kotova (RUS), spécialiste du saut en longueur, avait été rendu public début février, avec une suspension provisoire due, justement, aux premières analyses des échantillons d'Helsinki 2005, où elle avait pris l'argent.

Il n'est pas surprenant de retrouver dans la liste le lanceur de marteau Ivan Tikhon, triple champion du monde (2003, 2005, 2007) - en attendant d'être destitué de son titre - à qui la IAAF avait demandé de ne pas venir aux derniers Jeux de Londres. Tikhon avait en effet déjà été piégé par ses vieux échantillons antidopage d'Athènes.

Il avait aussi été testé positif aux JO-2008 (testostérone), tout comme son compatriote Devyatovskiy - 2e à Helsinki et également présent dans la nouvelle liste. Ils avaient dû rendre leurs médailles de bronze et d'argent respectives avant de les récupérer près de deux ans plus tard pour un vice de forme, sur décision du Tribunal arbitral du sport (TAS).

Mikhnevich, champion du monde 2003 du poids et encore multiple médaillé par la suite, avait terminé à la 10e place à Helsinki.

La Bélarusse Nadezhda Ostapchuk avait elle défrayé la chronique lors des derniers Jeux de Londres. Championne olympique au lancer du poids, elle a été disqualifiée dès le 13 août après deux contrôles antidopage qui avaient révélé la présence dans ses urines de "méténolone, qui est un agent anabolisant". La Néo-Zélandaise Valerie Adams a depuis récupéré la médaille d'or.

fbr/bm/gf

PLUS:afp