NOUVELLES

Le Programme alimentaire mondial veut nourrir 2,5 millions de Syriens en avril

08/03/2013 06:48 EST | Actualisé 08/05/2013 05:12 EDT

BEYROUTH - Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies vise à nourrir 2,5 millions de Syriens le mois prochain, comparativement à 1,7 million actuellement, alors que de plus en plus de réfugiés fuient la guerre civile et que l'économie du pays se désintègre, a annoncé vendredi une porte-parole de l'agence.

De plus, les négociations en vue de la libération de 21 Casques bleus philippins détenus par des rebelles syriens semblaient au point mort vendredi. Les insurgés ont indiqué qu'ils libéreront leurs otages uniquement après le départ des forces syriennes de la région où ils ont été enlevés, une demande à laquelle Damas ne se pliera probablement pas.

Les Casques bleus avaient été déployés sur le plateau du Golan pour surveiller le respect du cessez-le-feu conclu entre Israël et la Syrie il y a 40 ans.

Le ministre russe des Affaires étrangères a affirmé à la télévision, vendredi, que le président syrien Bachar el-Assad ne démissionnera pas, ce qui risque de prolonger le conflit. Depuis le début de la guerre civile il y a deux ans, environ 4 millions des 22 millions habitants de la Syrie ont été chassés de chez eux par les combats, selon l'ONU. Ce chiffre inclut ceux qui ont fui vers l'étranger et les quelque 2 millions de Syriens qui ont trouvé refuge à l'intérieur du pays.

Récemment, plus de 20 000 familles ont fui les combats dans la province de Racca, dans le nord-est du pays, prenant le chemin du district voisin de Deir el-Zour. Le PAM dit avoir distribué de la nourriture à quelque 20 000 personnes dans des abris publics de Deir el-Zour depuis quelques jours, et d'autres camions chargés d'aide sont attendus dans la région vendredi.

Les Syriens qui choisissent de rester chez eux ont aussi besoin d'aide, puisque l'implosion de l'économie signifie que la nourriture et le carburant, par exemple, se font de plus en plus rares.

PLUS:pc