NOUVELLES

Amnistie internationale lance une campagne contre les mariages juvéniles

08/03/2013 06:57 EST | Actualisé 08/05/2013 05:12 EDT

MONTRÉAL - Amnistie internationale lancera ce vendredi après-midi, à Montréal, une grande campagne destinée à contrer les mariages forcés d'enfants et d'adolescents, surtout des filles, dans plusieurs pays.

La campagne intitulée «J'aime mon corps. J'aime mes droits: Arrêtons les mariages d'enfants!» est inaugurée en ce 8 mars, Journée internationale de la femme. Elle sera lancée en présence, notamment, de Samia Shariff, une jeune femme qui a été mariée de force à l'âge de 16 ans.

Aministie internationale affirme que chaque année, dix millions de filles sont mariées avant l'âge de 18 ans et subissent de graves conséquences pour leurs droits.

Sur son site Web canadien, l'organisme donne l'exemple du Burkina Faso, un pays d'Afrique qui a adhéré à la Charte africaine des droits et du bien-être de l’enfant qui stipule que les mariages d’enfants et la promesse des filles et des garçons en mariage sont interdits. Pourtant, Amnistie internationale rapporte que 48 pour cent des enfants de ce pays sont mariés avant l’âge de 18 ans.

PLUS:pc