NOUVELLES

Suisse - Un joueur de 33 ans paraplégique après un choc

07/03/2013 01:07 EST | Actualisé 07/05/2013 05:12 EDT

Un match de hockey sur glace en Suisse a tourné à la tragédie pour un joueur de 33 ans qui s'est vu condamner jeudi à passer le reste de sa vie en chaise roulante, blessé gravement par une violente charge d'un adversaire sur la patinoire mardi soir.

Lors de ce match de deuxième division, opposant son club d'Olten à Lansenthal, le défenseur Ronny Keller a été percuté par derrière par l'attaquant Stefan Schnyder. Sous la force de la collision, il a été propulsé, tête la première, contre la balustrade, comme le montrent des images du choc.

Resté immobile sur la glace, le joueur s'était tout de suite plaint de ne plus sentir ses jambes. Transféré au centre suisse des paraplégiques à Nottwil, où il a été opéré dans la foulée, le diagnostic des médecins est venu confirmer jeudi ses pires craintes.

"A la suite d'une grave blessure à la quatrième vertèbre dorsale de Ronny Keller, la paraplégie sera permanente", a annoncé Michael Baumberger, le médecin-chef de la clinique, cité dans un communiqué du club d'Olten.

S'il a perdu l'usage de ses jambes, le joueur ne souffre en revanche d'aucune lésion cérébrale et devrait pouvoir quitter les soins intensifs dans quelques jours. "Il est réveillé, lucide et a été avisé des conséquences de l'accident", a précisé le club.

Selon le journal le Matin, Ronny Keller connaît le même destin que Pat Schafhauser, qui fut le premier hockeyeur de la Ligue nationale suisse devenu paraplégique suite à un choc dans un match en décembre 1995.

L'auteur de la charge, Stefan Schnyder, est l'objet d'une procédure disciplinaire de la Ligue suisse de hockey. Mais sans attendre les conclusions, son club a fait savoir qu'il ne rejouerait plus cette saison.

"Il est très triste et regrette beaucoup ce qui s'est passé", a souligné son club, dans un message sur internet. Selon le SC Lanzenthal, son attaquant, qui est en contact personnel avec Ronny Keller, a besoin d'un suivi psychologique pour surmonter les conséquences de son geste.

La gravité de la blessure a suscité une grande émotion parmi les joueurs et amateurs de hockey sur glace, dans un pays où le palet est roi. La Fédération suisse de hockey s'est dite "bouleversée" et l'atmosphère était lourde dans les vestiaires où plusieurs joueurs étaient sous le choc.

"Pour Ronny, c'est un sale coup du destin. Pour nous, c'est infiniment triste. N'importe qui d'entre nous aurait pu être touché. L'effet est comparable à un gros coup de poing dans la figure. C'est tragique", a déclaré un de ses anciens coéquipiers, Fadri Lemm, cité par le site internet du journal Le Matin.

stp/pid

PLUS:afp