NOUVELLES

Réfugiés syriens en Jordanie: l'Unicef a besoin de 80 millions de dollars

07/03/2013 09:47 EST | Actualisé 07/05/2013 05:12 EDT

L'Unicef a affirmé jeudi avoir besoin jusqu'à juin de 80 millions de dollars pour poursuivre son action en faveur des réfugiés syriens en Jordanie, indiquant que le manque de financements pourrait entraîner l'arrêt de ses activités.

"Maintenant, et avec le nombre croissant de réfugiés syriens, l'Unicef a besoin de plus de 80 millions de dollars pour poursuivre ses opérations (...) dans le royaume jusqu'à la fin du mois de juin", a affirmé à des journalistes la représentante du Fonds des Nations unies pour l'enfance en Jordanie, Dominique Hyde.

"Nous ne possédons pas les ressources nécessaires. Nous sommes dans une situation où nous allons devoir interrompre nos services, parce que nous avons reçu 19% des 57 millions de dollars dont nous avions besoin en début d'année, soit 11 millions de dollars", a-t-elle ajouté.

Mme Hyde a souligné le fait que "34 % du nombre total des réfugiés syriens dans la région sont (installés) en Jordanie".

Selon les autorités jordaniennes, le nombre de Syriens réfugiés en Jordanie a dépassé les 436.000, dont 120.000 dans le seul camp de Zaatari (nord), et ce chiffre pourrait atteindre les 700.000 d'ici la fin de l'année 2013 si le conflit se poursuit en Syrie.

Mme Hyde a également souligné l'accélération de l'afflux de réfugiés. "Si vous regardez le nombre de réfugiés arrivés fin décembre, ils étaient 16.000, alors qu'au mois de février, ils étaient 62.000, une vraie différence".

La représentante de l'Unicef a également indiqué que 57% des réfugiés syriens en Jordanie étaient des enfants", précisant que "20% d'entre eux ont moins de 5 ans" et que "10% n'ont pas de famille".

"Nous avons 29.400 enfants syriens dans des écoles à travers la Jordanie", en plus des "5.000 enfants scolarisés dans le camp de Zaatari", a affirmé Mme Hyde.

Mardi, l'Unicef avait déjà indiqué avoir besoin de 20 millions de dollars pour poursuivre ses programmes d'éducation en Syrie, indiquant qu'au moins 2400 écoles à travers le pays avaient été détruites ou endommagées en raison du conflit qui dure depuis mars 2011 et qui a fait près de 70.000 morts selon l'ONU.

Le Haut Commissariat aux réfugiés des Nations Unies (HCR) a annoncé mercredi que le cap du million de réfugiés syriens, dûment enregistrés ou aidés en tant que tels, avait été atteint.

Ces réfugiés fuient vers le Liban, la Jordanie, la Turquie, l'Irak et l'Egypte, et de plus en plus vers l'Afrique du nord et l'Europe, selon l'organisation.

msh/tg/hj

PLUS:afp