POLITIQUE

Révision des cours d'histoire: Malavoy se défend

07/03/2013 06:47 EST | Actualisé 07/05/2013 05:12 EDT
Radio-Canada

À Québec, la ministre de l'Éducation se défend d'improviser la révision des cours d'histoire au primaire et au secondaire.

L'opposition officielle accuse Marie Malavoy de céder à l'aile radicale du Parti québécois, en favorisant l'enseignement de la souveraineté. L'opposition soupçonne la ministre d'exclure des membres d'un groupe de travail qui ne partagent pas sa vision et lui demande de clarifier ses intentions.

« Il y a des critiques, actuellement, importantes. Je ne peux pas vous dire la nature des changements. Je pense que jai comme mandat de renforcer l'enseignement de l'histoire. Il faudra que ce soit visible. Mais comme c'est un dossier qui est extrêmemnt sensible;  la preuve étant que des gens s'expriment déjà dans des sens opoposés. Alors moi, je veux d'abord penser aux enfants du Québec, d'abord m'assurer qu'ils aient un enseignement de qualité et équilibré », a déclaré Mme Malavoy. 

INOLTRE SU HUFFPOST

Le meilleur et le pire du gouvernement Marois