NOUVELLES

Le patron de la lutte a plaidé sa cause auprès du président du CIO Jacques Rogge

07/03/2013 11:31 EST | Actualisé 07/05/2013 05:12 EDT

LAUSANNE, Suisse - Le grand patron de la fédération internationale de lutte a rencontré le président du CIO Jacques Rogge, jeudi, en promettant de se battre pour maintenir le statut olympique de son sport et en s'excusant des gestes de protestation faits par les lutteurs qui ont retourné leurs médailles.

Nenad Lalovic, le président par intérim de la FILA, a fait savoir que Rogge lui a détaillé la tâche difficile qui attend la lutte, alors que ce sport rivalisera avec sept autres disciplines pour être retenu au sein du programme olympiques des Jeux de 2020.

Lalovic s'est alors fait dire, au cours d'une rencontre de 40 minutes tenue au quartier général du CIO, que chaque sport se doit de mériter sa place.

Le dirigeant serbe s'est toutefois dit résolu à s'atteler à la tâche afin de réussir à convaincre le CIO de renverser la décision initiale de son comité exécutif.

PLUS:pc