NOUVELLES

Le Canadien Travis Gerrits remporte une médaille d'argent en ski acrobatique

07/03/2013 09:36 EST | Actualisé 07/05/2013 05:12 EDT

VOSS, Norvège - Le Canada a remporté une autre médaille aux Championnats du monde de ski acrobatique, jeudi.

Travis Gerrits, de Milton, en Ontario, a privé les Chinois de réaliser un triplé dans l'épreuve des sauts, en remportant la médaille d'argent.

Dans la super finale, Gerrits, âgé de 21 ans, a récolté 117,73 points, n'étant devancé que par Qi Guangpu auteur d'un magistral score de 138,00.

«À mes yeux, j’ai remporté une victoire (jeudi), a indiqué Gerrits. Je me suis entraîné tellement fort pour en arriver ici. Vu le niveau de compétition, je suis vraiment heureux de ma deuxième place. Je fais dorénavant partie des 'grands'. Et en plus, je viens d’obtenir mon laissez-passer pour les Olympiques!»

Gerrits est de plus le seul athlète canadien de ski acrobatique à avoir remporté une médaille aux deux épreuves de la saison qui se sont déroulées selon le nouveau format olympique jusqu'ici.

Jia Zongyang et Liu Zhongqing ont plus ou moins réussi leur ultime saut. Le médaillé de bronze Zongyang a totalisé 99,09 points, après avoir effectué un renversé avant bien involotaire à l'atterrissage. Zhongqing a obtenu 78,16 points.

Le seul autre Canadien en finale, le Montréalais Jean-Christophe André, a pris le 19e rang.

«Je n’ai pas obtenu les résultats escomptés cette saison, mais sur le plan de ma carrière, ce fut une très bonne saison, a confié André. J’ai beaucoup appris, mes envols se sont énormément améliorés, j’ai fait preuve de constance, et mes réceptions étaient aussi nettement meilleures.»

Le Gatinois Olivier Rochon, vainqueur du globe de cristal la saison dernière, a dû déclarer forfait pour la compétition en raison d'une blessure.

«Je pensais vraiment que j’arriverais à endurer la douleur, mais ça a commencé à faire mal quand j’étais dans les airs et que je serrais mes jambes, a-t-il expliqué. Il faut savoir faire la différence entre faire preuve d’endurance et de stupidité. Je ne veux pas risquer tout mon entraînement estival en aggravant une blessure à l’aine. Il était plus sage de piler sur mon orgueil et de me préparer adéquatement pour l’été.»

Chez les femmes, la Chinoise Xu Mengtao a raflé la médaille d'or avec un score de 98,53. La Russe Veronika Korsunova (75,26) et l'Australienne Danielle Scott (74,10) ont glané les médailles d'argent et de bronze, respectivement.

Une seule Canadienne a amorcé la finale, la Montréalaise Sabrina Guérin devant se contenter de la 20e position.

La médaille de Gerrits s'ajoute aux trois que les bosseurs canadiens ont gagnées mercredi. Mikaël Kingsbury, de Deux-Montagnes, a été couronné champion du monde en coiffant Alexandre Bilodeau, de Rosemère.

Du côté féminin, Justine Dufour-Lapointe, de Montréal, a remporté la médaille de bronze.

Comme Gerrits jeudi, Bilodeau et Dufour-Lapointe ont du coup assuré leur qualification aux Jeux olympiques de Sotchi, l'an prochain. Kingsbury, lui, était déjà qualifié.

Duel épique

C'était la présentation de l'épreuve des qualifications en bosses parallèle, jeudi, et Bilodeau, actuel champion du monde, a passé le message à son grand rival Kingsbury qu'il ne s'en laisserait pas imposer.

Bilodeau a dominé les qualifs, devant Kingsbury.

Deux autres Québécois ont accédé à la finale de vendredi: Philippe Marquis, de Québec, en vertu de sa 10e place, et Marc-Antoine Gagnon, de Montréal, qui a terminé 15e.

Gagnon retrouvera Kingsbury sur son chemin, au premier tour éliminatoire.

Chez les femmes, Chloé Dufour-Lapointe a fini derrière la championne américaine Hannah Kearney.

Audrey Robichaud de Québec a fini quatrième; Andi Naude, native de Regina, en Saskatchewan, neuvième; et Justine Dufour-Lapointe, de Montréal, 15e.

Les soeurs Dufour-Lapointe s'affronteront d'ailleurs au premier tour, vendredi.

PLUS:pc