NOUVELLES

France: des employés de Goodyear se chamaillent avec la police

07/03/2013 10:27 EST | Actualisé 07/05/2013 05:12 EDT

RUEIL MALMAISON, France - Des ouvriers en colère ont affronté jeudi la police devant le siège social français du fabricant américain de pneus Goodyear.

Goodyear tente depuis cinq ans de fermer ou de restructurer son usine dans le nord de la France, en réaction à la faiblesse du marché européen. Les ouvriers accusent Goodyear de vouloir transférer sa production en Chine.

Quelque 1200 emplois sont en jeu. Des centaines d'employés de Goodyear ont manifesté jeudi devant les bureaux de l'entreprise près de Paris, mettant le feu à une pile de pneus pendant que leurs représentants syndicaux discutaient avec la direction à l'intérieur.

Les manifestants ont tiré des balles de peinture en direction des policiers et plusieurs affrontements ont éclaté. Un homme a réussi à arracher le bouclier d'un policier et d'autres manifestants se sont rués sur l'agent, le frappant à la tête avant d'être repoussés à l'aide de gaz lacrymogènes.

Goodyear affirme que les pneus produits par cette usine étaient destinés uniquement au marché européen, où la demande se serait effondrée.

PLUS:pc