NOUVELLES

Elliot Lake : des fuites bien documentées depuis 1981

07/03/2013 01:32 EST | Actualisé 06/05/2013 05:12 EDT

Les dalles de béton utilisées lors de la construction du centre commercial Algo d'Elliot Lake, dans le nord de l'Ontario, étaient vulnérables à l'exposition au sel et aux intempéries.

C'est ce qu'a expliqué jeudi devant la Commission Bélanger, Douglas Harman, vice-président et directeur général de l'entreprise Coreslab Structures, le fabricant des dalles de béton utilisées lors de la construction du centre commercial d'Elliot Lake.

Durant son exposé, le représentant de Coreslab a insisté sur les dangers de la corrosion du béton par le sel et les intempéries.

« Les cycles de gel combinés à la corrosion sont très néfastes pour les dalles de béton exposées. Celles-ci doivent être munies d'une membrane imperméable », a indiqué Douglas Harman.

Des fuites documentées

Les documents remis jeudi à la commission font état de plusieurs rapports de fuites en provenance du toit du centre commercial Algo. Dans un rapport datant du 26 août 1981 produit par la firme Harry S. Peterson, responsable de la construction du toit, les inspecteurs indiquent qu'une fuite récurrente a été observée dans le magasin Woolco du centre commercial. Les inspecteurs affirment également que la source de la fuite demeure floue.

« La quantité d'eau qui circule est surprenante et le point exact d'entrée de l'eau n'est pas tout à fait clair », peut-on lire dans ce rapport.

La firme Harry S. Peterson se dit toutefois convaincue que les déficiences du toit ont été réparées adéquatement.

PLUS:rc