NOUVELLES

Diaz et St-Pierre s'échangent des coups... en conférence téléphonique

07/03/2013 07:09 EST | Actualisé 07/05/2013 05:12 EDT

TORONTO - Le champion en titre des poids mi-moyens de l'UFC Georges St-Pierre et son rival Nick Diaz se sont livrés à une guerre de mots jeudi en conférence de presse, en marge de leur affrontement qui couronnera le gala UFC 158 à Montréal le 16 mars.

Ce fut intéressant, quoique légèrement déroutant par moments, tandis que le Montréalais — arborant fièrement sa ceinture de champion — échangeait quelques remarques tranchantes avec le combattant californien.

«Je ne comprends pas la moitié des mots qui sortent de sa bouche, a dit St-Pierre durant le débat. Je parle mieux anglais que toi, mon gars. Parle-moi comme quelqu'un de normal.»

«Tu m'insultes et tu es dans le champ, mon frère, a répliqué Diaz. C'est clair. Tu comprends ça, non?»

Tout a commencé lorsque Diaz s'est plaint du manque de respect à son égard, notamment au niveau de la promotion de ce combat par l'UFC.

«J'aime qu'on me considère comme quelqu'un de réaliste, a-t-il confié. Je déteste qu'on me prenne pour le méchant qui doive être abattu... si ce n'était que de moi, je serais le super-héros qui affronterait le dur-à-cuire.»

Il a raconté avoir été insulté par une dame alors qu'il était à un feu rouge dans sa ville natale de Lodi, en Californie. «Une mère de famille a sorti la tête de sa voiture et m'a crié 'J'espère que GSP va te donner une correction!», a-t-il relaté.

«Je vis dans une petite ville où tout le monde me déteste», a-t-il ajouté.

St-Pierre (23-2), qui est âgé de 31 ans, n'a rien d'une grande gueule. Mais l'UFC a moussé ce combat en martelant que le champion voulait apprendre le respect à cet adversaire effronté.

PLUS:pc