NOUVELLES

Des pirates informatiques frappent de nouveau en République tchèque

07/03/2013 09:40 EST | Actualisé 07/05/2013 05:12 EDT

PRAGUE - Des pirates informatiques ont ciblé jeudi les sites Web des principales entreprises de téléphonie de la République tchèque, après que des attaques similaires aient été lancées contre les sites de plusieurs banques et médias plus tôt cette semaine.

Les policiers tentent de faire la lumière sur cette vague inhabituelle d'attaques, qui a débuté lundi, et collaborent avec des collègues d'autres pays.

Les deux plus importantes entreprises de téléphonie du pays, Telefonica Czech Republic et T-Mobile, ont été la cible d'attaques de déni de service, lors desquelles les sites Web s'effondrent sous l'assaut de milliers de demandes d'accès simultanées.

Un porte-parole de Telefonica a indiqué que les attaques semblaient provenir de Russie. Il a affirmé que les experts de la compagnie étaient prêts et que le site n'a été paralysé que pendant une heure.

Celui de T-Mobile a toutefois été inaccessible pendant plus de deux heures.

Un expert de la sécurité en ligne a déclaré qu'il est très étrange que ces attaques n'aient pas encore été revendiquées.

PLUS:pc