NOUVELLES

Chris Pronger n'est pas prêt à annoncer sa retraite, en dépit de sa commotion

07/03/2013 07:56 EST | Actualisé 07/05/2013 05:12 EDT

PHILADELPHIE - Chris Pronger n'est pas prêt à accrocher ses patins, même si les spécialistes des blessures à la tête lui ont conseillé de ne pas retourner au jeu.

L'ex-joueur par excellence de la LNH n'a pas enfilé l'uniforme des Flyers de Philadelphie depuis le 19 novembre 2011, et il souffre encore des effets des nombreuses commotions cérébrales qu'il a subies au cours de sa carrière. Il a dit jeudi qu'il tente simplement de recouvrer la santé et de retrouver une vie normale, et il refuse toujours d'écarter la possibilité d'effectuer un retour au jeu — si c'est possible.

Pronger n'avait pas rencontré les médias depuis le 1er décembre 2011. Il a précisé qu'il ne pouvait toujours pas courir, ni patiner avec intensité. Le vétéran est également gêné par les lumières vives et a perdu une partie de sa vision périphérique.

Le défenseur, qui est âgé de 38 ans, a permis aux Flyers d'atteindre la finale de la Coupe Stanley contre les Blackhawks de Chicago à sa première saison avec eux en 2009-10. Il a disputé 50 matchs la saison suivante, et 13 l'an dernier.

Pronger a indiqué que les symptômes avaient modifié sa personnalité et qu'il avait souffert de dépression. Ce fut une épreuve difficile pour sa femme et ses trois enfants.

«C'est triste de ne pas pouvoir pratiquer le sport que tu aimes, de ne pas pouvoir faire ce que tu veux faire à chaque jour», a-t-il expliqué. «Et il y a les maux de tête, et ça empire constamment dans tes yeux et tu ressens des étourdissements, et puis tes enfants viennent te voir et tu te fâches.»

Pronger fréquente le neurologue Michael Collins au Centre médical de l'Université de Pittsburgh depuis 15 mois. Collins a émis un avertissement à Pronger afin qu'il prenne sa retraite.

«Je crois que le meilleur conseil — et le plus sécuritaire —, c'est qu'il ne joue plus au hockey puisqu'il sera très vulnérable pour le reste de sa vie», a confié Collins.

Pronger, qui mesure six pieds et six pouces, a mené les Ducks d'Anaheim à la conquête de la coupe Stanley en 2007 et a remporté des médailles d'or olympiques avec le Canada en 2002 et 2010. Il avait accepté un contrat de sept saisons des Flyers en 2009.

Il a marqué 157 buts et a récolté 154 passes en 1167 matchs réguliers répartis sur 18 saisons en carrière avec les Whalers de Hartford, les Blues de St. Louis — où il a remporté le trophée Hart remis au joueur par excellence de la ligue —, les Oilers d'Edmonton, les Ducks et les Flyers.

PLUS:pc