NOUVELLES

Une discussion au Parlement jordanien dégénère, menace au pistolet

06/03/2013 11:04 EST | Actualisé 06/05/2013 05:12 EDT

Une réunion du Parlement jordanien sur la hausse des prix des carburants a tourné à l'aigre mercredi et un député en colère a tenté de sortir son pistolet avant d'être maîtrisé par ses collègues.

Selon l'un des vice-présidents du Parlement Khalil Atiyeh, le député Chadi al-Adwane "a été pris d'une crise de colère, après des accusations de corruption lancées par un autre député (Zeid Chawabkeh) contre le Premier ministre Abdallah Nsour".

Sur des vidéos diffusées par des sites d'information locaux, on voit M. Adwane s'en prendre à M. Chawabkeh qui a aussi tenté de couper la parole au Premier ministre, avant de poser sa main sur sa ceinture pour en retirer son pistolet. Il a aussitôt été entouré par des députés qui l'en ont dissuadé et ont calmé la situation.

M. Atiyeh a expliqué avoir dû suspendre la réunion jusqu'à jeudi, où "la question du port des armes au Parlement sera aussi à l'ordre du jour".

La dernière hausse des prix des carburants a été annoncée la semaine dernière, provoquant le mécontentement de la majorité des députés et de la population qui manifeste régulièrement depuis deux ans pour réclamer des réformes économiques et politiques.

En juillet dernier, un débat télévisé en direct entre deux députés jordaniens sur la politique intérieure avait dégénéré en une violente bagarre et l'un des deux avait sorti un pistolet, avant d'être maîtrisé.

msh-kt/tp/cco

PLUS:afp