NOUVELLES

Un journaliste malien arrêté pour avoir dénoncé le salaire du capitaine Sanogo

06/03/2013 07:01 EST | Actualisé 06/05/2013 05:12 EDT

BAMAKO, Mali - Un journaliste du quotidien malien «Le Républicain» a annoncé que le rédacteur en chef de la publication avait été arrêté mercredi après avoir publié une lettre dénonçant le salaire astronomique du militaire responsable du coup d'État de l'an dernier.

La communauté internationale a forcé le capitaine Amadou Haya Sanogo à céder le pouvoir plusieurs mois après le coup d'État de mars 2012. Un décret officiel publié en janvier indique qu'il perçoit maintenant un salaire de 8000 $ US par mois.

Assan Koné, un journaliste du quotidien, a déclaré que le rédacteur en chef, Boukary Daou, avait été emmené par des agents du service de renseignement malien.

Le journal a récemment publié une lettre d'un officier militaire qui dénonce le salaire perçu par l'ex-putschiste pendant que les simples soldats maliens meurent au combat en tentant de combattre les jihadistes qui ont pris le contrôle du nord du pays.

PLUS:pc