NOUVELLES

Rory McIlroy refait son mea culpa publiquement et assure avoir eu sa leçon

06/03/2013 11:16 EST | Actualisé 06/05/2013 05:12 EDT

DORAL, États-Unis - Rory McIlroy avoue avoir cédé à la pression liée à son statut de numéro un mondial quand il a quitté le terrain en plein tournoi, la semaine dernière. Il dit avoir eu sa leçon et «que ça ne se reproduira pas».

McIlroy a rencontré les médias, mercredi, pour la première fois depuis qu'il a abdiqué après huit trous du deuxième parcours de la Classique de golf Honda.

L'Irlandais du Nord âgé de 23 ans a précisé effectivement éprouver des problèmes avec une dent de sagesse. Mais il ne s'agit pas la raison pour laquelle il a plié bagage promptement, lui qui était en voie d'obtenir son score le plus élevé de sa carrière.

«Ç'a été une accumulation de plusieurs choses, a déclaré McIlroy, à son arrivée au Championnat Cadillac. Je m'impose beaucoup de pression, et je travaille tellement fort sans obtenir les résultats escomptés. La situation est frustrante, et je me suis laissé atteindre par tout ça.»

McIlroy a attribué sa frustration au fait qu'il veut faire mieux que l'an dernier, quand il a remporté un deuxième tournoi majeur, en plus de cinq autres à travers le monde, ainsi que le titre de meilleur boursier sur les deux plus grands circuits professionnels et de numéro un mondial.

Il a avancé que c'est son élan le problème, pas le changement d'équipementier avec Nike.

«Ce n'est pas du tout un facteur, a insisté McIlroy. C'est moi le problème. Je dois mieux gérer la pression que je m'impose et le niveau d'espérance des amateurs à mon endroit.»

Il a par ailleurs indiqué que son mauvais rendement n'a rien à voir avec la relation amoureuse qu'il entretient avec la vedette du tennis féminin Caroline Wozniacki.

«Ce n'est pas parce que j'ai connu une mauvaise journée sur le terrain et que Caroline a perdu un match en Malaisie que nous allons nous laisser, a-t-il répondu à la blague. C'est le sport. Et je souhaiterais que ma vie personnelle reste privée le plus possible. Tout va bien à ce chapitre et j'ai hâte de voir Caroline à Miami, la semaine prochaine.»

Une erreur regrettable

C'est la première fois que McIlroy est blâmé pour son attitude comme athlète, et il assure qu'il va mieux maîtriser ses émotions la prochaine fois.

«Peu importe combien j'étais mauvais, j'aurais dû continuer. J'aurais dû essayer d'obtenir le meilleur score possible, même s'il ne m'aurait possiblement pas permis de poursuivre le tournoi. J'ai vu rouge... et j'ai commis une erreur. Tout le monde en fait et j'ai retenu la leçon. Beaucoup de gens commettent leurs erreurs dans l'anonymat. Moi, je fais la plupart des miennes en public.

«Je regrette ce que j'ai fait», a-t-il résumé, en disant ne pas craindre de perdre des partisans.

McIlroy est assuré de disputer les quatre parcours du tournoi de Doral puisque personne n'est éliminé à mi-chemin.

Il va disputer les deux premiers parcours avec Tiger Woods et Luke Donald, formant le groupe des trois meilleurs joueurs au monde.

PLUS:pc