NOUVELLES

Meurtre de deux «Snowbirds» en Floride: l'enquête conclut à la suffocation

06/03/2013 04:24 EST | Actualisé 05/05/2013 05:12 EDT

HALLANDALE BEACH, Fla. - Un couple de retraités canadiens assassiné par suffocation à sa résidence d'hiver en Floride n'avait pas d'ennemis et ignorait l'identité de ses tueurs, a indiqué la police de Hallandale Beach, dans ce dossier «insensé» de meurtres qui l'a mystifiée.

Les spécialistes qui ont pratiqué l'autopsie ont pu déterminer la cause du décès de Rochelle Wise, âgée de 66 ans, et de son conjoint David Pichosky, âgé de 71 ans, même s'ils sont incapables de dire s'ils ont été étranglés avec les mains ou avec un objet. Les enquêteurs seraient à la recherche de nombreux suspects dans cette affaire, mais ignorent toujours le mobile du crime.

Le couple était marié depuis quatre ans. M. Pichosky et Mme Wise passaient le plus clair de leur temps ensemble, assistaient à des spectacles, soupaient ensemble, se rendaient à la synagogue et amenaient parfois les membres de la famille manger une crème glacée lorsqu'ils étaient de passage, a indiqué le chef de police Dwayne Flournoy.

La police dispose d'une centaine d'indices, et même si elle a assigné le maximum de ressources disponibles pour résoudre cette affaire, il lui manque encore des informations, a précisé M. Flournoy, qui a de nouveau fait appel aux témoins qui ne se seraient pas manifestés jusqu'ici.

Les cadavres des deux aînés de Toronto ont été découverts le 10 janvier dernier. C'est un voisin qui disposait d'un double de clef de la résidence du couple qui a fait la découverte. Il était allé s'enquérir des deux personnes après qu'elles ne se soient pas présentées comme prévu au repas de midi. Ils auraient donné leur dernier signe de vie vers 8 h le 9 janvier, tandis qu'ils participaient à une vidéo-conférence avec un membre de la famille.

La veille des meurtres, ils s'étaient rendus dans une synagogue du coin et dans un Wal-Mart, avant de revenir à la maison, a indiqué la police.

Le mois dernier, la police de Hallandale Beach a publié la vidéo captée par une caméra de surveillance du voisinage la veille des meurtres, sur laquelle on aperçoit une femme marchant vers l'arrière de la maison du couple en portant un objet non identifié. Elle a quitté l'arrière de la maison sans l'objet en question. M. Flournoy a indiqué qu'aucun indice n'avait été porté à son attention jusqu'ici concernant cette femme.

L'organisme Crime Stoppers USA offre une récompense de 51 000 $ US — l'essentiel provenant d'un particulier — pour tenter de résoudre cette affaire.

Rochelle Wise avait pris sa retraite après avoir consacré sa carrière aux enfants. Elle avait été directrice d'un camp de jour à Toronto, en plus d'avoir déjà été directrice adjointe du préscolaire dans une école.

Il semble que le couple passait maintenant tous ses hivers à Hallandale Beach.

PLUS:pc