NOUVELLES

Ligue des champions - Paris SG-Valence: les déclarations

06/03/2013 05:45 EST | Actualisé 06/05/2013 05:12 EDT

Carlo Ancelotti (entraîneur du Paris SG): "Vu ce qu'on a fait lors des deux matches, je pense que la qualification est méritée même si cela a été plus difficile ce soir parce que la première période que l'on a joué avec un peu d'inquiétude. On n'était pas relâché et paradoxalement après le but de Valence, on a commencé à jouer. On a été nettement meilleurs ensuite. Après l'ouverture du score, j'ai eu un peu d'inquiétude. C'est normal car la qualification redevenait ouverte. Mais les joueurs ont eu une bonne réaction. Ca a réveillé un peu l'équipe et on a joué plus offensivement. On a contrôlé la première période mais défensivement on était peut-être un peu trop bas et on a donné à Valence l'opportunité de nous presser. (...) Zlatan (Ibrahimovic) est très important pour nous mais les autres ont très bien fait ce qu'ils avaient à faire. Gameiro est très bien entré mais avant j'avais préféré utiliser un milieu comme Chantôme. Son entrée a été la clé de notre égalisation, bravo Gameiro! J'ai préféré le faire entrer plutôt que Beckham pour améliorer le jeu offensif. (...) Matuidi a été fantastique. Ce n'est pas un secret, il l'est tout le temps. En ce moment, c'est l'un des meilleurs milieux en Europe." En 1re il a pris un coup et a ensuite eu un petit problème. Il voulait sortir, mais je lui ai dit: +Tu restes+! Je ne sais pas si on peut aller en finale. Depuis le début, on dit qu'on ne sait pas ce qu'on peut faire mais jusque-là on a très bien fait. Maintenant, il faut attendre le tirage et voir."

Ernesto Valverde (entraîneur de Valence): "Cela a été un match serré. L'objectif était d'inscrire le premier but pour se mettre dans le sens de la qualification et essayer de faire douter le PSG. A la fin du match on était fatigué et on a un peu manqué de lucidité. Mais je suis content de la réaction de l'équipe. Notre défense était un peu inhabituelle mais on s'est mieux protégé qu'au match aller et on a contrôlé les contre-attaques du PSG. En première période on a été peu incisif mais plus en 2e, sauf à la fin. Je n'ai rien à dire sur l'arbitre. On a protesté sur quelques actions, le PSG aussi, c'était dans la tension du match. Je n'avais aucun doute sur le niveau de Mathieu et ses capacités. Il peut jouer dans l'axe, où il gère mieux sa condition physique que sur un côté. Je suis très content de lui. (..) Après son but, le PSG s'est mieux replié. (...) On était de toutes façons conditionnés par le résultat de l'aller. Paris n'a pas eu d'occasion avant la deuxième période".

cd/mam

PLUS:afp