NOUVELLES

Kerry affirme que "de nombreux pays" entraînent les rebelles syriens

06/03/2013 09:04 EST | Actualisé 06/05/2013 05:12 EDT

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a affirmé mercredi que "de nombreux pays" entraînaient les rebelles syriens dans le cadre du conflit en cours pour renverser le régime du président Bachar al-Assad.

"De nombreux pays font de l'entrainement", a-t-il déclaré, sans autres précisions sur les pays impliqués, à la chaîne de télévision Fox News à l'occasion de sa visite au Qatar.

"Ce qui est important est que le président Assad (...) modifie son approche actuelle et que ses alliés lui disent :+Il faut s'asseoir à la table des négociations et trouver une solution pacifique+", a-t-il ajouté.

Si le gouvernement de Barack Obama refuse d'armer l'opposition syrienne, le nouveau patron de la diplomatie américaine a donné implicitement son aval aux livraisons d'armes aux rebelles effectuées par des pays du Golfe.

Mardi, à Doha, il a exprimé sa confiance dans le fait que les armes envoyées par ces pays tombent effectivement entre les mains d'opposants "modérés", répétant que les Etats-Unis ne livraient pas d'armements aux insurgés.

La semaine dernière à Rome, M. Kerry avait promis à l'opposition politique syrienne 60 millions de dollars d'aide et une assistance directe, mais non létale, aux rebelles sur le terrain.

jk/jca/mdm

PLUS:afp