NOUVELLES

Des combats entre l'armée congolaise et une milice de l'est font 80 morts

06/03/2013 04:29 EST | Actualisé 06/05/2013 05:12 EDT

GOMA, République Démocratique Du Congo - Plus de 80 personnes ont été tuées dans des affrontements entre un groupe rebelle et l'armée dans l'est de la République démocratique du Congo, ont annoncé les Nations unies mercredi.

La Croix-Rouge congolaise a enterré 60 corps et 20 autres décès ont été enregistrés dans les centres de santé locaux, après plusieurs jours de violents combats entre la milice et l'armée congolaise dans la localité de Kitchanga.

Dans un communiqué publié mercredi, le Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l'ONU souligne que d'autres corps continuent d'être découverts dans les maisons détruites.

Les miliciens de l'Alliance des patriotes pour un Congo libre et souverain (APCLS) et l'armée congolaise ont commencé à se battre la semaine dernière, après que les rebelles de l'APCLS eurent attaqué un camp de réfugiés dans la région.

Un porte-parole de l'armée congolaise, le colonel Olivier Hamuli, a laissé entendre que les miliciens avaient attaqué les réfugiés parce qu'ils sont de l'ethnie tutsie.

PLUS:pc