NOUVELLES

Des cas d'extorsions sur le Web sont rapportés par la police, à Gatineau

06/03/2013 08:25 EST | Actualisé 06/05/2013 05:12 EDT

GATINEAU, Qc - Une forme d’extorsion sur l'Internet a présentement cours à Gatineau en visant plus particulièrement les hommes utilisateurs de réseaux et de sites de rencontres en ligne.

Le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) explique le stratagème en affirmant qu'une femme convainc un homme de discuter avec elle par webcaméra. Au cours des échanges, l’homme est invité à se déshabiller.

La police a noté qu'il y avait alors progression dans les échanges. Après que l’homme se soit compromis sexuellement, le chantage de l'interlocutrice débute.

Elle menace la victime en lui disant qu’à défaut de débourser une somme d’argent déterminée, des images explicites seront diffusées sur le Web.

Au cours des dernières semaines, le SPVG a reçu plusieurs plaintes de ce genre. Cependant, les enquêtes policières présentent de nombreux défis, principalement parce que les femmes se livrant à l’extorsion vivent généralement sur un autre continent.

Le SPVG recommande aux personnes s’engageant dans de telles activités d’être très prudentes lorsqu’elles discutent avec des inconnus sur l'Internet. Avant de commettre sur le Web des gestes à caractère sexuel ou de tenir des propos compromettants, chaque personne devrait se rappeler que tout ce qui a le potentiel d’être filmé, enregistré ou partagé comporte un risque d’être rendu public.

PLUS:pc