NOUVELLES

C.-B. : David Black obtient le soutien d'investisseurs pour son projet de raffinerie

06/03/2013 08:26 EST | Actualisé 06/05/2013 05:12 EDT

David Black, magnat de la presse de la Colombie-Britannique, a affirmé mercredi que des investisseurs s'étaient engagés à financer son projet de construction d'une raffinerie de pétrole de 25 milliards de dollars à Kitimat sur la côte nord de la province.

M. Black a annoncé être sur le point de signer un protocole d'entente avec un consortium d'investisseurs au cours d'une allocution devant les membres de la Chambre de commerce de la C.-B. à Vancouver.

« Je crois que lorsque ce projet de raffinerie verra le jour il sera perçu comme le plus important projet d'affaires du siècle », a déclaré David Black. 

L'entente vise un financement par emprunt, non pas une participation au capital, mais il s'agit d'une bonne nouvelle pour le projet, qui a suscité des réactions empreintes de scepticisme au sein de l'industrie du pétrole et du gaz naturel, lorsque M. Black a rendu public son projet l'automne dernier.

Le consortium d'investisseurs a été formé par Richard Cooke, haut dirigeant du groupe suisse Oppenheimer Investments. M. Cooke a indiqué mercredi ne pas être en mesure de préciser de qui il s'agissait, affirmant toutefois avoir des engagements verbaux et ajoutant que tous les papiers seraient signés lors des 30 jours à venir.

Le coût en capital projeté de la raffinerie est de 16 milliards de dollars. Le projet prévoit également une canalisation de pétrole de 6 milliards de dollars et un pipeline de gaz naturel de 2 milliards de dollars. Il pourrait aussi comporter ses propres pétroliers, au coût de 1 milliard de dollars, a affirmé M. Black.

PLUS:rc