NOUVELLES

Attaque à l'acide au ballet Bolchoï: un danseur étoile passe aux aveux

06/03/2013 12:47 EST | Actualisé 06/05/2013 05:12 EDT

MOSCOU - Un danseur étoile russe a admis avoir orchestré l'attaque à l'acide contre le directeur artistique de la prestigieuse institution, ont annoncé mercredi les autorités policières de Moscou.

Sergueï Filine a souffert de graves brûlures aux yeux et au visage après l'assaut perpétré par un homme masqué, alors qu'il retournait chez lui, le 17 janvier. L'ancien danseur de 42 ans reçoit des traitements en Allemagne.

Le danseur Pavel Dmitrichenko, âgé de 29 ans, et deux complices sont passés aux aveux en reconnaissant leur implication dans cette affaire, ont annoncé les autorités policières moscovites dans un communiqué.

«J'ai organisé cette attaque, mais pas jusqu'au bout», lance M. Dmitrichenko, les traits tirés, dans une vidéo rendue publique mercredi par la police russe.

Une représentante de la police de Moscou, Svetlana Kokotova, a déclaré à l'Associated Press que selon les enquêteurs, le suspect principal était en rogne contre le directeur artistique pour des raisons professionnelles.

La veille, la police avait épinglé le présumé agresseur et le chauffeur qui aurait amené celui-ci sur les lieux, avait indiqué mardi le porte-parole du ministre de l'Intérieur Anatoly Lastovetsky.

On ignorait si l'un de ces deux hommes avait un lien avec la prestigieuse compagnie de ballet.

Pavel Dmitrichenko, qui avait joint le Bolchoï en 2002, a pris part à plusieurs spectacles de premier plan dans les dernières années, incluant «Ivan le terrible».

La compagnie du Bolchoï a été affectée ces dernières années par des conflits internes ayant mené au départ de plusieurs directeurs artistiques.

La porte-parole de la compagnie Katerina Novikova a affirmé que la direction n'était pas au fait d'un conflit entre Pavel Dmitrichenko et Sergueï Filine.

La télévison d'État Channel One a soutenu que la petite amie de Pavel Dmitrichenko, également une soliste du Bolchoï, entretenait une relation difficile avec le directeur artistique.

Des collègues de Sergueï Filine ont affirmé que l'attaque pourrait avoir été une réplique à la sélection de certains danseurs au détriment d'autres pour des rôles principaux.

PLUS:pc