NOUVELLES

Washington rejette les accusations de conspiration du Venezuela

05/03/2013 05:33 EST | Actualisé 05/05/2013 05:12 EDT

WASHINGTON (AFP) - Les Etats-Unis ont rejeté mardi les accusations de conspiration du Venezuela, jugeant "absurde" de dire que Washington pourrait être responsable du cancer du président Hugo Chavez, quelques instants avant que sa mort ne soit annoncée.

"Dire que les Etats-Unis sont impliqués de quelque manière que ce soit dans la maladie du président Chavez est absurde, et nous rejetons fermement cette accusation", a affirmé un porte-parole du département d'Etat.

"Nous rejetons fermement les allégations du gouvernement vénézuélien selon lesquelles les Etats-Unis sont impliques dans une conspiration pour (le) déstabiliser", a ajouté Patrick Ventrell dans un communiqué.

Malgré les profonds désaccords entre les deux pays, les Etats-Unis ont cherché à mettre en place des relations plus productives, a-t-il assuré, mais "les affirmations fallacieuses" visant Washington montrent que Caracas n'était pas "intéressé par une amélioration de ces relations".

Le Pentagone avait auparavant confirmé l'expulsion du Venezuela de deux attachés militaires américains, dont l'un avait notamment été accusé par le vice-président d'avoir cherché à contacter des militaires pour "leur proposer des projets déstabilisateurs".

M. Ventrell a de son côté souligné que les Etats-Unis pouvaient prendre des représailles contre les diplomates vénézuéliens en vertu de la Convetion de Vienne sur les relations diplomatiques.

INOLTRE SU HUFFPOST

Hugo Chavez
Venezuela: Aux urnes!