NOUVELLES

Un urologue obtient 1 million $ pour un vaccin contre le cancer de la vessie

05/03/2013 05:54 EST | Actualisé 05/05/2013 05:12 EDT

QUÉBEC - La Société canadienne du cancer octroie tout près de 1 million $ à l'urologue Yves Fradet, de L’Hôtel-Dieu de Québec et de l’Hôpital St-François d’Assise, pour la mise au point d’un vaccin contre le cancer de la vessie.

Les vaccins contre le cancer n'ont pas pour but de prévenir le cancer mais plutôt de le traiter ou d'éviter sa récidive. Les scientifiques parlent d'immunothérapie pour cette stratégie prometteuse, où le système immunitaire est stimulé.

À Québec, l'équipe du Dr Yves Fradet veut appliquer cette approche au cancer de la vessie. Sa particularité est le grand nombre de récidives que connaissent les patients.

Le traitement standard est l'injection dans la vessie de bactéries affaiblies, une forme très simple d'immunothérapie. Alertées, les cellules immunitaires arrivent dans la vessie et y découvrent le cancer, qui devient une victime collatérale de leurs attaques.

Cependant, la réaction immunitaire ne s'attaque pas au cancer et les cellules immunitaires ne gardent pas en mémoire les cellules cancéreuses et ne pourront pas empêcher la récidive.

L'équipe du Dr Fradet souhaite créer un vaccin avec des protéines de tumeurs pour que les cellules immunitaires les reconnaissent et s'en souviennent en cas de récidive.

En 2012, 7800 Canadiens et 2740 Québécois ont été touchés par ce cancer.

PLUS:pc