NOUVELLES

Tendance à la baisse dans le marché immobilier

05/03/2013 04:51 EST | Actualisé 04/05/2013 05:12 EDT

Les plus récentes données de la Chambre immobilière de Québec confirment la tendance à la baisse du marché immobilier dans la région.

Le mois dernier, 426 maisons unifamiliales ont été vendues, soit une baisse de 24 % par rapport à février 2012.

Cette baisse est encore plus importante dans le secteur des copropriétés avec une diminution de 32 % pour la même période.

Un grand nombre de copropriétés sont sur le marché à Québec. Les promoteurs offrent actuellement toutes sortes de rabais pour écouler les logements construits.

En plus de la diminution du nombre de copropriétés vendues, les délais de vente aussi s'allongent. Pour vendre une copropriété, il faut en moyenne 124 jours, soit 20 jours de plus qu'il y a un an.

Tous types de propriétés confondues, la diminution des transactions est plus marquée pour les propriétés de moins de 250 000 $, souligne Gina Gaudreault, directrice générale de la Chambre immobilière de Québec.

« Depuis le mois de juillet dernier, il y a des nouvelles normes qui ont été mises en place par le gouvernement du Canada pour contrôler tous les prêts hypothécaires et ça, ça a eu un effet vraiment important pour les premiers acheteurs. Qui sont les premiers acheteurs? Les gens qui achètent la propriété qui a moins de 250 000 $ », explique Mme Gaudreault.

Le marché de Québec demeure toutefois dynamique. Le tiers des propriétés sur le marché se vendent en moins de 30 jours, précise Gina Gaudreault. « Juste prix, bonne localisation, les gens veulent une propriété qu'ils peuvent occuper tout de suite, pas quelque chose nécessairement qui aura des travaux, quelque chose prêt à habiter aussitôt que possible », dit-elle.

Le ralentissement du marché immobilier ramène la région aux niveaux antérieurs après une période de très forte croissance.

PLUS:rc