NOUVELLES

Les pertes attribuables au clonage de cartes de débit à leur plus bas niveau depuis 2003

05/03/2013 06:49 EST | Actualisé 05/05/2013 05:12 EDT
Alamy

MONTRÉAL - Les fraudes par clonage de cartes de débit Interac ont atteint l'an dernier un creux record depuis 2003.

Les pertes reliées à ce type de fraudes se sont élevées à 38,5 millions $ en 2012, comparativement à 142 millions $ en 2009.

Le nombre de détenteurs de carte qui ont dû être remboursés en raison de fraude a lui aussi chuté, passant de 238 000 titulaires pour l'année 2009 à 93 800 en 2012.

Le passage à la technologie de la carte à puce y est pour quelque chose selon la porte-parole de l'Association Interac et Acxsys Corporation, Caroline Hubberstey.

À la fin du mois de janvier, la presque totalité des cartes de débit actives et des guichets automatiques possédaient la technologie à la puce, tandis que près de 90 pour cent des terminaux de point de vente avaient été convertis. Le remplacement de tous les appareils utilisés pour les transactions devrait être complété d'ici 2015.

Les succès obtenus dans la prévention de la fraude sont aussi attribuables aux campagnes de sensibilisation destinées aux consommateurs et aux commerçants.

Mars est le Mois de la prévention de la fraude.