DIVERTISSEMENT

Les Galas du Festival Juste pour rire s'attaqueront aux obsessions des Québécois

05/03/2013 02:03 EST | Actualisé 05/05/2013 05:12 EDT
PC

Du 15 au 21 juillet prochain, la 31e édition du Festival Juste pour rire consacrera ses grands galas aux multiples obsessions des Québécois.

Le 15 juillet, Éric Salvail et ses invités parleront de notre sacro-saint besoin de rester brancher en se posant une série de questions existentielles : vos proches sont-ils devenus moins intéressants que les réseaux sociaux ? La sortie d’un nouveau gadget vous empêche-t-elle de dormir ? Êtes-vous à ce point obsédés par la télévision que vous suiviez toutes les émissions ?

Le lendemain, l’humoriste de l’année au dernier Gala des Olivier, Philippe Bond, reviendra à la barre d’un gala sur les sportifs de salon et les amateurs de sports extrêmes.

Le 17 juillet, le comédien et nouvellement humoriste Emmanuel Bilodeau se chargera du sport national des Québécois : le chialage. Tour à tour, l’animateur et ses invités régleront les comptes de la météo, du Canadien de Montréal, de la politique, de la langue française et de tout autre sujet qui nous fait chialer sans relâche.

Suivra ensuite la délicate question de l’argent, qui sera décortiquée par le non moins délicat Jean-François Mercier. Au cours du même gala, Mike Ward tentera d’analyser sérieusement la présence outrancière du sexe dans notre quotidien.

Finalement, Laurent Paquin célébrera sa dixième année consécutive à l’animation de ces grands rendez-vous en se demandant ce que cache notre manie de faire la fête constamment.

Tel qu’annoncé au cours des derniers mois, le Festival Juste pour rire présentera la comédie musicale Hairspray, mise en scène par Denise Filiatrault, ainsi que la pièce Un Homme, deux patrons, mise en scène par Normand Chouinard.

INOLTRE SU HUFFPOST

Star Académie au festival Juste pour rire