NOUVELLES

Les Etats-Unis encouragent le dialogue national à Bahreïn (Kerry)

05/03/2013 11:51 EST | Actualisé 05/05/2013 05:12 EDT

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a affirmé mardi que son pays encourageait le dialogue entre le gouvernement et l'opposition à Bahreïn et souhaité qu'il débouche sur des résultats.

"Des progrès ont été faits et ce que j'ai fait c'est d'encourager le dialogue pour qu'il débouche sur une solution", a déclaré M. Kerry en réponse à une question de l'AFP au cours d'une conférence de presse à Doha, dernière étape de sa tournée internationale en tant que secrétaire d'Etat.

Le chef de la diplomatie américaine évoquait ses discussions avec son homologue bahreïni, cheikh Khaled Al-Khalifa, lundi à Ryad.

"Il m'a assuré qu'elles (les autorités de Bahreïn) vont poursuivre le dialogue avec bonne foi et nous encourageons cela et souhaitons de bons résultats", a encore ajouté M. Kerry.

Le nouveau round de dialogue a démarré le 10 février entre le gouvernement et l'opposition chiite dans le but de sortir le petit royaume du Golfe, qui sert de base à la Vème Flotte américaine, de sa crise politique.

Bahreïn est secoué depuis le printemps 2011 par un mouvement de contestation animé par des chiites qui réclament une monarchie constitutionnelle dans ce royaume à majorité chiite dirigé par une dynastie sunnite.

Le département d'Etat américain avait appelé en novembre dernier les autorités à faire preuve de "retenue" dans leur réponse aux manifestations et au mouvement d'opposition animé par les chiites.

La reprise du dialogue s'est accompagnée par une reprise de la contestation mais les deux parties continuent de se rencontrer à raison de deux fois par semaine.

Selon la Fédération internationale des droits de l'Homme (FIDH), au moins 80 personnes ont été tuées depuis le début de la contestation à Bahreïn.

nr/mh/hj

PLUS:afp