NOUVELLES

Le sceau Michel Côté, gage de succès aux guichets?

05/03/2013 02:27 EST | Actualisé 04/05/2013 05:12 EDT

Le 17 mars, Michel Côté recevra le Jutra-Hommage lors de la fête du cinéma québécois. Le succès, l'acteur de 62 ans connaît. Autant au cinéma qu'à la télévision et au théâtre, le public a suivi Michel Côté partout où il est passé.

L'année 1999 en est un bel exemple. On pouvait alors voir Michel Côté dans deux des séries les plus populaires de la télévision québécoise, Omertà (Pierre Gauthier) et La petite vie (Jean-Lou), dont l'auditoire dépassait 1 500 000 téléspectacteurs. Au Gala des prix Gémeaux, l'acteur a remporté les prix du meilleur premier rôle dans une série dramatique et du meilleur rôle de soutien dans un téléroman.

Au cinéma, de 2001 à 2011, l'acteur a tenu un rôle dans six films gagnants du Billet d'or (film le plus rentable de l'année), soit La vie après l'amour (2001), C.R.A.Z.Y. (2005), Bon cop, bad cop (2007), Cruising bar 2 (2009), De père en flic (2010) et Piché, entre ciel et terre (2011). Son rôle de père autoritaire dans C.R.A.Z.Y. lui a valu un Jutra, le premier de sa carrière.

À voir : Michel Côté en instantané

Et que dire de la pièce Broue, qui se passe de présentation. Avec Marc Messier et Marcel Gauthier, Michel Côté est monté sur les planches plus de 3000 fois! D'ailleurs, la longévité de cette production a donné au comédien une certaine stabilité, et ainsi, le privilège de choisir ses rôles.

« Avec ce que je gagnais avec Broue, pour moi, c'était suffisant, alors je pouvais choisir peut-être plus que les autres mes projets, expliquait récemment le comédien. En général, j'ai bien choisi. »

Au moment où les films québécois connaissent une baisse de fréquentation en salle, le choix de Michel Côté à titre de lauréat du Jutra-Hommage est un symbole fort. Le choix de Québec Cinéma, qui chapeaute les prix Jutra, a été unanime.

« C'est quelqu'un qui représente le succès aux guichets en ce qui concerne le cinéma québécois, dont on parle tant en ce moment, expliquait Ségolène Roederer, directrice de Québec Cinéma, lors de l'annonce du Jutra-Hommage. En même temps, c'est quelqu'un qui prend des risques, qui a été dans beaucoup de premiers films et qui a endossé des rôles pas nécessairement faciles, et qui a donc permis à notre cinéma de se développer. »

Le soir du gala, Michel Côté recevra le Jutra-Hommage des mains de Rémy Girard, un comédien qui, comme lui, a accumulé les rôles à succès. L'animateur des Jutra a peut-être une explication à la popularité des rôles de Michel Côté :

« Ce que j'aime [de Michel Côté], c'est sa façon unique de disparaître derrière un personnage, et ça, il y a peu d'acteurs au monde qui savent le faire. »

Un texte de Félix-Antoine Viens

PLUS:rc