NOUVELLES

Le gouvernement de la Moldavie est renversé lors d'un vote de confiance

05/03/2013 07:13 EST | Actualisé 05/05/2013 05:12 EDT

CHISINAU, Moldavie - Le gouvernement pro-européen de la Moldavie a été renversé, mardi, lors d'un vote de confiance provoqué par des frictions au sein de la coalition au pouvoir.

L'ancienne république soviétique pourrait maintenant s'éloigner de l'Union européenne, qu'elle cherche à joindre depuis deux ans, pour se rapprocher de Moscou.

Cinquante-quatre parlementaires ont voté contre le gouvernement du premier ministre Vlad Filat, après que son principal partenaire au sein de l'Alliance pour l'intégration européenne se soit retiré de la coalition.

L'homme de 43 ans, qui a été élu premier ministre en janvier 2011, a rapproché de l'Europe les 4,1 millions d'habitants de ce pays pauvre où le salaire mensuel moyen est de seulement 230 $ US. Quelque 600 000 Moldoves travaillent à l'étranger, surtout en Russie et dans les pays de l'Union européenne.

La motion de non-confiance avait été déposée par l'opposition communiste, qui prétend que la population est insatisfaite de l'économie du pays et outrée par des allégations de corruption.

M. Filat doit démissionner d'ici trois jours. Il peut aussi tenter de former une nouvelle coalition avant l'organisation d'une nouvelle élection.

Les relations entre M. Filat et Marian Lupu, qui dirige le Parti démocratique, se sont détériorées quand les deux partis se sont disputé le droit de nommer le procureur général du pays. La formation de M. Lupu a voté contre le gouvernement.

PLUS:pc