NOUVELLES

L'ancien président des Maldives arrêté et accusé d'abus de pouvoir

05/03/2013 07:35 EST | Actualisé 05/05/2013 05:12 EDT

COLOMBO, Sri Lanka - L'ancien président des Maldives a été arrêté mardi, donnant lieu à de violentes émeutes lors desquelles au moins sept policiers ont été blessés.

Mohamed Nasheed est soupçonné d'abus de pouvoir. Il a été arrêté chez lui à Malé, la capitale, et devrait être présenté devant la justice mercredi.

Un porte-parole de la police a expliqué que le politicien avait été arrêté après avoir omis de se présenter pour une audience et avoir ignoré de deux mandats d'arrestation le visant.

Des partisans de M. Nasheed auraient ensuite attaqué les policiers et incendié deux motos. Ils auraient aussi rudoyé deux journalistes qui étaient sur place pour couvrir l'arrestation.

Mohamed Nasheed est soupçonné d'avoir illégalement ordonné l'arrestation d'un important juge, ce qui lui a valu d'être chassé du pouvoir en février 2012. Il a été remplacé par son vice-président, Mohammed Waheed Nassan.

M. Nasheed prétend avoir été contraint de démissionner à la pointe d'une arme, mais une enquête a estimé que ses allégations n'étaient pas fondées. Il affirme que les accusations portées contre lui visent à l'empêcher de briguer les suffrages lors des élections prévues en septembre.

L'élection de Mohamed Nasheed en 2008 avait mis fin à 30 ans d'autocratie aux Maldives.

PLUS:pc