NOUVELLES

L'ACNO plaide pour le maintien de la lutte au programme des Jeux olympiques

05/03/2013 10:59 EST | Actualisé 05/05/2013 05:12 EDT

SYDNEY - L'Association des comités nationaux olympiques soutient l'initiative de la lutte qui veut se maintenir au programme des Jeux d'été.

Le président de l'ACNO, le cheikh Ahmad Al Fahad Al Sabah, a affirmé qu'il abordera la question avec le Comité international olympique, dont le conseil exécutif a récemment créé la surprise en recommandant de retirer la lutte des Jeux de 2020.

«Nous sommes très soucieux de maintenir la lutte dans le programme olympique, a déclaré Al Sabah à issue d'une réunion de l'exécutif de l'ACNO à Sydney. Comme tout le monde, nous sommes surpris du retrait de la lutte du programme. Même au sein du CIO, tout le monde a été surpris lorsque le résultat a été annoncé.»

Il a assuré la lutte de l'appui unanime du conseil exécutif de l'ACNO.

Al Sabah est à la tête du Conseil olympique d'Asie et a été l'an dernier élu président de l'ACNO, qui représente les 204 organismes nationaux olympiques.

Il a mentionné que l'ACNO travaillerait en étroite collaboration avec la fédération internationale de lutte, les CNO et les organisations continentales afin d'obtenir un appui en faveur de la lutte avant la session du CIO en septembre à Buenos Aires, qui aura le dernier mot sur le programme des sports au programme des jeux de 2020.

«Nous respectons le mécanisme et la résolution de la CIO, mais j'ai aussi confiance que le vote ira en faveur du maintien de la lutte», a conclu Al Sabah.

PLUS:pc