NOUVELLES

Hydro a commencé à déployer les compteurs intelligents dans l'ouest de Montréal

05/03/2013 04:48 EST | Actualisé 05/05/2013 05:12 EDT
CP

MONTRÉAL - Hydro-Québec rencontre très peu de résistance jusqu'à présent pour le déploiement de ses nouveaux compteurs intelligents qui permettent de relever la consommation d'électricité à distance.

La première phase de ce déploiement, qui s'est amorcée le 7 février dernier et qui doit couvrir la grande région de Montréal d'ici la fin de 2014, a été lancée dans le secteur de l'ouest de l'île, plus précisément dans les territoires de Lachine et Ville LaSalle.

En date de mardi, 7500 nouveaux compteurs avaient été installés et de ce nombre, seulement 11 étaient des compteurs non communicants qui n'émettent aucune radiofréquence, une technologie qui suscite certaines inquiétudes.

Par ailleurs, à cette même date, 33 000 clients avaient reçu un avis écrit d'Hydro-Québec depuis plus de 30 jours, soit la période requise pour signifier un refus d'installation et se prévaloir de l'option de retrait.

Toutefois, des citoyens de Lachine doivent tenir une rencontre jeudi afin de réclamer davantage d'informations et possiblement voir si les autorités municipales ne pourraient pas réclamer un moratoire afin de permettre d'en savoir plus long sur les risques potentiels pour la santé. Plusieurs intervenants soutiennent que l'exposition aux radiofréquences de ces appareils représente un risque pour la santé, une affirmation que conteste Hydro-Québec et qui n'a pas été validée à ce jour par les autorités de santé publique.

Un refus implique cependant l'installation d'un nouveau compteur non communicant, au coût de 98 $ et des frais mensuels de 17 $ pour défrayer la relève des données, des montants auxquels il faut ajouter les taxes.

Hydro-Québec, qui a obtenu le feu vert de la Régie de l'énergie pour utiliser cette technologie, amorce l'installation dans les zones à forte densité de population puis s'attaquera aux zones semi-urbaines et finalement aux zones rurales.