NOUVELLES

Egypte: un ex-candidat à la présidence va participer aux législatives

05/03/2013 07:37 EST | Actualisé 05/05/2013 05:12 EDT

Un ancien candidat à l'élection présidentielle égyptienne, l'islamiste modéré Abdel Moneim Aboul Foutouh, a annoncé mardi que son parti participerait aux législatives, boycottées par la principale coalition de l'opposition.

Le Parti de l'Egypte Forte va présenter des candidats à cette élection prévue à partir du 22 avril et qui se déroulera sur deux mois, a-t-il annoncé lors d'une conférence de presse.

M. Aboul Foutouh a déclaré que cette décision répondait à une volonté d'éviter une monopolisation du pouvoir, allusion au mouvement des Frères musulmans dont est issu le président Mohamed Morsi, accusé de chercher à accaparer les leviers de l'Etat.

Lui-même membre des Frères musulmans avant d'en être exclu, M. Aboul Foutouh a fondé son propre parti en juillet 2012, après sa défaite à la présidentielle où il était arrivé en 4ème place au premier tour, avec 18% des voix.

La plus importante coalition de l'opposition, le Front du salut national (FSN), qui regroupe des formations de gauche et libérales, a fait savoir qu'il ne participerait pas au scrutin, estimant que les conditions de transparence n'étaient pas réunies.

jaz-cr/feb

PLUS:afp