NOUVELLES

D'anciens enfants soldats fréquentent des écoles d'Ottawa

05/03/2013 06:51 EST | Actualisé 05/05/2013 05:12 EDT

Des écoles de la capitale nationale accueillent d'anciens enfants soldats en provenance de plusieurs pays aux prises avec des conflits armés, selon ce qu'a appris Radio-Canada.

Des conseils scolaires francophones et anglophones d'Ottawa ainsi que de plusieurs autres villes au Canada accueillent d'anciens enfants soldats dans leurs établissements. Il s'agit d'enfants qui ont participé à des guerres civiles dans certains pays d'Afrique.

Pour le moment, il est impossible d'en connaître le nombre exact pour des raisons de confidentialité. Selon la directrice générale adjointe du Centre catholique pour immigrants d'Ottawa, Lucila Spigelblatt, il est clair que d'anciens enfants soldats se retrouvent parmi les réfugiés et les immigrants qui arrivent dans la capitale en provenance de l'Ouganda, du Soudan, du Sierra Leone et du Congo.

Le sénateur Roméo Dallaire a créé une fondation pour leur venir en aide. L'organisme, l'Initiative Enfants soldats, vise notamment à éradiquer l'utilisation des enfants à des fins guerrières partout dans le monde. Le sénateur est également en croisade pour convaincre le gouvernement canadien d'être plus clément à leur endroit.

Roméo Dallaire compte par ailleurs présenter une loi au Sénat afin d'améliorer le sort des anciens enfants soldats au pays.

D'après le reportage de René Hardy

PLUS:rc