NOUVELLES

Washington salue l'élection d'un conseil provincial du nord de la Syrie

04/03/2013 04:43 EST | Actualisé 04/05/2013 05:12 EDT

Les Etats-Unis ont salué lundi l'élection d'un conseil provincial destiné à gérer les zones contrôlées par la rébellion syrienne dans la province d'Alep (nord) où s'est rendu dimanche pour la première fois le chef de l'opposition syrienne.

La visite d'Ahmed Moaz al-Khatib dans cette région théâtre de combats quotidiens "est un choix particulièrement courageux", a affirmé un porte-parole du département d'Etat américain, Patrick Ventrell.

"Nous le saluons pour son courage et le dévouement dont il fait preuve à l'égard des Syriens qui souffrent tous les jours des violences du régime", a-t-il ajouté lors d'un point de presse.

Les opposants au régime de Bachar al-Assad ont élu dimanche, depuis la Turquie, un conseil provincial composé de 29 membres, destiné à gérer cette zone sous contrôle des rebelles.

"Ce mouvement est pour nous le signe que l'opposition s'engage à mener des démarches démocratiques malgré l'impossibilité de mener des campagnes électorales et des élections en Syrie en proie à une insécurité permanente", a encore dit M. Ventrell.

Les rebelles ont remporté lundi leur victoire la plus importante depuis le début de la révolte dans le pays en mars 2011, en s'emparant de Raqa, capitale de cette province du Nord.

Au même moment, le secrétaire d'Etat américain John Kerry, en visite à Ryad, a promis de continuer à renforcer l'opposition syrienne sans l'armer, tout en donnant implicitement son aval aux livraisons d'armes aux rebelles "modérés" effectuées par des pays du Golfe.

jkb/rap/sam

PLUS:afp