NOUVELLES

Tokyo veut inspirer

04/03/2013 07:34 EST | Actualisé 04/05/2013 05:12 EDT

« La ville de Tokyo veut inspirer le monde, comme elle l'avait fait en 1964 ». Ce sont les mots du Premier ministre japonais, qui a soutenu la candidautre de la capitale, lundi.

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a tenu à appuyer le dossier de Tokyo au début d'une visite d'inspection du CIO. Il a exprimé le souhait du gouvernement japonais en  rappelant que les Jeux de 1964, les premiers organisés en Asie, avaient illustré la rapide reconstruction du Japon près de vingt ans après la capitulation.

NDLR : Le Japon a capitulé le 15 août 1945, et a signé les accords de capitulation le 2 septembre sur le pont du USS Missouri, marquant la fin de la deuxième guerre mondiale. Une cérémonie à laquelle ont participé les pays alliés notamment le Canada. Elle avait duré 23 minutes et avait été retransmise en direct.  

« Les Jeux d'été 2020 pourraient montrer comment le pays se remet du séisme et du tsunami dévastateurs de mars 2011 », a précisé le Premier ministre japonais.

L'un des avantages de Tokyo est sa proximité de son offre, 85% des sites étant situés dans un rayon à moins de 8 km du village olympique.

Déjà candidate pour les Jeux 2016, la capitale nippone a perdu face à Rio de Janeiro. Pour 2020, elle affrontera Istanbul et Madrid. La réponse sera donnée en septembre à Buenos Aires.

Les Jeux olympiques de 1964 ont servis de toile de fond dans le dernier film de la carrière de l'acteur américain Cary Grant « Walk, don't run » (1966). 

PLUS:rc