NOUVELLES

Paris-Nice - 1re étape: déclarations

04/03/2013 12:28 EST | Actualisé 04/05/2013 05:12 EDT

Nacer Bouhanni (FRA/FDJ), vainqueur: "En courant avec les mêmes coéquipiers, on commence à avoir des automatismes, on n'a plus besoin de se parler. La victoire est encore plus belle quand on voit le boulot fait par les mecs. A 2 kilomètres de la ligne, j'étais encore loin, j'ai appelé Geoffrey (Soupe), je lui ai dit 'remonte moi jusqu'au dernier kilomètre'. William (Bonnet) m'a emmené jusqu'aux 400-500 derniers mètres, je me suis débrouillé ensuite. Avec Petacchi, on s'est retrouvé côte à côte. (Les Tours de) Qatar et Oman ont été une bonne préparation, on a pu faire beaucoup de réglages. C'est mon premier Paris-Nice, gagner la première étape avec le maillot de champion de France, c'est énorme. Mon objectif depuis mes débuts est de progresser chaque année. J'espère continuer encore."

Philippe Gilbert (BEL/BMC), 87e de l'étape: "J'ai fait les 70 derniers kilomètres dans le vent avec Oss. A deux, on a protégé Tejay (Van Garderen), je suis ici pour ça et s'il y a une étape pour moi... On lui a ménagé une belle journée, il a évité beaucoup de stress. Il n'a pas manqué grand chose pour (la réussite de) la bordure. Il y avait un peu de vent, on a essayé, on a pensé qu'une autre équipe viendrait nous aider mais ça n'a pas été le cas. Une bonne journée de travail, ça va me servir pour les classiques."

Marcel Kittel (GER/Argos), retardé sur crevaison: "Je pensais que j'allais sprinter pour la victoire et tout à coup, une petite pierre a testé mon caractère et mon self-contrôle."

jm/bm

PLUS:afp