NOUVELLES

Oman: la Cour de cassation ordonne un nouveau procès pour huit activistes

04/03/2013 08:32 EST | Actualisé 04/05/2013 05:12 EDT

La Cour de cassation de Mascate a ordonné lundi un nouveau procès en appel pour huit des onze militants omanais condamnés à des peines de 6 à 12 mois de prison pour avoir participé à des attroupements et à manifestations de rue, a-t-on appris de source judiciaire.

La Cour d'appel, qui s'était prononcée en décembre, devra réexaminer le cas de huit militants mais avec de nouveaux juges, a précisé cette source.

Les trois autres membres du groupe ont en revanche vu leur recours en cassation rejeté pour vice de forme, a déclaré à l'AFP l'un des avocats de la défense, Qaïs al-Qassimi.

L'avocat compte désormais demander la libération sous caution des huit militants concernés en attendant le nouveau procès, prévu dans deux semaines.

Les onze militants, dont des écrivains, des blogueurs, une avocate et une journaliste, et 19 autres activistes, emprisonnés près de Mascate, avaient observé en février deux semaines de grève de la faim pour protester contre le retard pris par la justice dans l'examen de leurs recours.

Divers groupes de jeunes militants ou blogueurs sont poursuivis pour diffamation ou insulte sur les réseaux sociaux à l'encontre du sultan Qabous, qui dirige le pays depuis 42 ans. D'autres ont été condamnés ou sont jugés pour participation à des manifestations réclamant des réformes politiques.

Dans la foulée du Printemps arabe, Oman été secoué en 2011 par des manifestations réclamant en particulier des emplois. Le sultan Qabous a depuis procédé à des remaniements ministériels et a élargi les pouvoirs de l'assemblée consultative.

str/tm/fc

PLUS:afp