NOUVELLES

Magnotta demande une audience à huis clos pour son enquête préliminaire

04/03/2013 03:11 EST | Actualisé 04/05/2013 05:12 EDT

MONTRÉAL - Le tueur présumé Luka Rocco Magnotta tentera d'exclure le public de la salle d'audience lorsqu'il reviendra devant un juge pour son enquête préliminaire, la semaine prochaine à Montréal.

Si une ordonnance de non-publication est habituelle pour ce type de procédure, l'avocat de Magnotta a également demandé que tout le monde soit exclu de la salle d'audience — sauf bien sûr le juge, les avocats et le greffier.

Cette requête est liée à un élément non spécifié des antécédents personnels et médicaux de Magnotta, qui n'ont pas été décrits dans le document judiciaire.

La requête a été déposée à la Cour du Québec jeudi dernier par Luc Leclair, l'avocat torontois de Magnotta. Elle sera débattue lundi prochain.

Magnotta est accusé de meurtre prémédité et d'autres accusations en lien avec l'assassinat et le démembrement de l'étudiant chinois Jun Lin en mai dernier.

L'accusé avait fait l'objet d'une chasse à l'homme internationale après que des parties du corps de Lin eurent été retrouvées au Canada. Le crime et les démarches pour retrouver l'accusé ont fait la manchette partout dans le monde.

Un porte-parole du bureau du procureur de la Couronne a indiqué lundi matin qu'il ne commenterait pas l'affaire avant que la motion ne soit débattue.

L'enquête préliminaire de Magnotta devrait durer au moins deux semaines, et plusieurs dates pourraient y être ajoutées en juin si nécessaire.

Les brèves apparitions du tueur présumé depuis son arrestation ont été largement couvertes par les médias.

PLUS:pc